Réalisation de plombs à ailettes pour le surfcasting

Par Alain Renault, alias Alainpaddy et Christophe Leroux, alias Chiko

POSTÉ DANS LA RUBRIQUE : Bricopêche

 

Une ailette à plomb, permettant à ce dernier de se décoller du fond à la récupération

Il y a certaines zones de pêche où il est indispensable que le plomb de pêche ne reste pas au raz du fond lors du ramener de la ligne par le pêcheur (par exemple pour cause de roches accrochantes présentes sur le fond).

Il existe ainsi des ailettes à plomb, qui, positionnées juste au dessus de lui sur le bas de ligne, vont faire en sorte que, dés le désensablage du lest, celui-ci va rester proche de la surface de l'eau, tout au long du ramener de ligne.

Hors, ses ailettes (ou lead lift) ne sont pas très aérodynamiques, et surtout pas très discrètes car encombrantes sur le montage.

 

L'idée était la suivante : intégrer l'effet causé par l'ailette sur le plomb... au plomb lui-même ! Ainsi Alain nous montre comment fabriquer un plomb à ailette en partant d’un moule à plombs bombe. C'est très simple si l'on suit ses conseils avisés...

 

 

 

Etape 1 :

 

Je récupère de la tôle alu assez fine (1mm), je coupe des largeurs de 7 à 8 centimètres selon la grosseur du plomb.

 

Découpe de la tôle alu... ... en longueurs de 7 à 8 cm

 

Ensuite il faut l’aplatir...

 

On aplatit la tôle alu

 

 

Etape 2

 

Une fois les tôles préparées, il faut tracer la forme à l’aide du gabarit, puis découper à la cisaille pour obtenir l’ailette.

 

La forme de masse de l'ailette est créée

 

 

Etape 3 :

 

Une fois tracée la forme de l’ailette sur le moule, il faut limer celui-ci pour laisser l’emplacement correspondant, en procédant doucement avec des essais pour ne pas être trop profond !

On peut voir la flèche rouge qui indique la rainure faite à la lime dans le moule pour faire l’emplacement de l’ailette.

 

L'ailette avec le travail à la lime

 

Sur la photo suivante, les flèches indiquent, en haut le repli pour éviter que l’ailette glisse à la traction, en bas les 2 perforations qui vont créer un effet "rivet" pour compléter le maintien.

 

On continue à travailler notre ailette...

 

Pour un plomb grappin, les tiges peuvent être passées dans le trou du bas pour solidifier l’ensemble.

 

Positionnement de l'ailette dans le moule à plombs

 

Le moule refermé sera placé dans un bac à sable pour éviter les éventuelles fuites de plomb fondu. Je rappelle également que la fonte de plomb ne doit se faire qu'en local très ventilé et avec masque. Cela reste extrêmement toxique !

 

Le moule est refermé, bloquant l'ailette avans d'effectuer la coulée

 

Après ces quelques modifications du moule à plomb et le façonnage des ailettes, voici le résultat que l'on peut obtenir assez facilement si l'on suit le guide !

 

Bon courage à vous !

Pad.

 

Qu'il soit à grappins ou non, le plomb à ailettes existe !

 

 

 

Impossible de se connecter ligne 1